le contenu de cette page  a été réalisé à partir de plusieurs sources dont
http://perso.wanadoo.fr/peplums/bienvenue.htm
http://www.entrelacs.tm.fr/entrelac/hist0002.htm

bornoir5.gif (7720 octets)

dernière mise à jour le:

  web compteur

témoignages écrits sur les Celtes barbares  francs et gaulois en Europe avant les celtes

celtic15.gif (6850 octets) Indo-européens 2

Les Celtes

Les peuples qui précédaient les Celtes (et qui participèrent à leur civilisation par assimilation) étaient les Ligures.

En Savoie, les peuples dont nous connaissons l'existence sont :

* la "nation" des Allobroges, composée de petits peuples dont les traces subsistent dans les "pays" de Savoie (Bornes, Albanais, Bauges, Chablais...) dont le territoire s'étendait de Vienne à Genève, plutôt dans l'avant-pays,
* Les Médulles, dont le territoire était délimité par la vallée de la Maurienne,
* Les Ceutrons, présents en Tarentaise et dans les pays du Mont Blanc
* Les Salasses, pour le Val d'Aoste sur le versant piémontais des Alpes
* Les Nantuates, qui habitaient sur les rives du lac Léman.

Les voisins directs s'appelaient les Helvètes, les Aulerques-Brannovices (plaine de l'Ain), les Ambarres (Ambérieu...). Le Rhône établissait une frontière naturelle, et les points de passage étaient, entre autres, Genève (Genava), Seyssel (Condate), Lyon (Lugdunum)...

La langue celte unifiée, le celte ancien d'origine indo-européenne s'approche aussi de la langue de Ur proche de l'ancêtre du latin

Le nom de Celte (keltoi) apparaît chez les auteurs grecs du V° siècle, puis ce sera Galli en latin pour désigner les peuples gaulois. Les Gaulois sont installés de part et d'autre des Alpes.
Les celtes apparaissent au 8° siècle, alors que l'âge du bronze décline. On retient deux grandes époques :

* l'époque de Hallstatt (-800 à -400), d'où émerge la technologie de la métallurgie du fer
* l'époque de La Tène (-400 à -52), qui correspond pleinement à l'ère gauloise et l'apogée de la civilisation celtique.

Les origines de ce peuple se trouvent au sud de l’Allemagne vers -2000.

entre -2000 et -1200 ( on ne sait pas trop) première vague de migration celtique vers les lies britanniques ( q-celts parlant le Goidelic )

-1000 2° vague  de migration celtique vers les iles britanniques ( p-celts parlant le brytonic le welsh le cornish)

-1000  invasion de la Gaule l'Espagne,  l'Italie les Balkans l'Asie Mineure ( Galatie)
Galatie: ancienne région du centre de l'Asie mineure ( sud de la mer noire )   

 

LA PERIODE DE HALLSTATT

Cette période est définie grâce aux découvertes faîtes à la nécropole de Hallstatt (Autriche). Elle correspond au Premier Age du Fer.
C'est près de 2000 sépultures qui ont été fouillées et qui ont permis d'établir une chronologie précise de cette période.
On voit apparaître une civilisation dont une classe de nobles guerriers témoigne de leur puissance dans de somptueuses sépultures. Ils gisent le plus souvent près de leur char, entourés d'armes (grandes épées et poignards de fer) et d'offrandes alimentaires.
Les artistes de cette époque décorent les armes et les bijoux avec des motifs géométriques, spirales, cercles, roues, symboles solaires typiques. Le Torque fait son apparition.
A cette période succédera la période correspond au second âge du fer : l'époque de La Tène.
En pays de Savoie, cette période est attestée en Haute Tarentaise, en Haute Maurienne, dans l'avant-pays et plus particulièrement dans l'Albanais et le bassin annécien (Gruffy, Pringy, Quintal, Annecy-le-vieux, Talloires, Faverges).

Depuis la seconde moitié du Ve s., des infiltrations de population celtique concernent le nord de l'Italie.

Vers la fin du 5e siècle avant J. C. Après de nombreuses décennies de voisinage pacifique, les Celtes décident d’envahir plusieurs territoires....tous ceux qui l’entourent (Angleterre, Belgique, France, Italie, Espagne, Autriche, Hongrie, etc.) Parce que ses nombreuses attaques sont désordonnées l’empire celtique tombe rapidement.
Vers -150, la France, l’Angleterre et l’Irlande sont les seuls territoires qui demeurent celtiques . La vie des habitants était fondée sur des clans dirigés par des princes locaux qui eux étaient sous l’autorité de druides (prêtre, docteur, devin, enseignant, juge). Ils sont d’excellents techniciens et ils possèdent une métallurgie du fer d’un niveau remarquable, ils sont les premiers à ferrer les chevaux et on leur attribue l’invention de la charrue à roues. Le manque de cohésion interne a mis fin à leur indépendance.

-400 Les Etrusques sont chassés de la plaine du Po et diverses tribus s'installent dans ce qui deviendra plus tard la Gaule Cisalpine. Il s'agit  mouvements migratoires effectués en plusieurs générations.

La prise de Rome de -387 fut vécue comme un véritable cataclysme et est à l'origine de ce Metus Gallicus, de cette peur du Gaulois qui ne cessera qu'avec la Guerre des Gaules. Les mouvements migratoires des Celtes se prolongent pendant plusieurs générations.

A la seconde moitié du Ve siècle des populations celtiques vivaient encore dans le nord de l'Italie . On les connaît sous le nom de culture de Golasecca, implantée dans la région des Lacs, au pied des Alpes. Ces Celtes italiens devaient jouer, pendant une partie de la période de Hallstatt, un rôle important d'intermédiaire entre les cités étrusques et les Princes de l'Europe tempérée.

milieu V° siècle av JC

Le second Age du Fer (nommé "laténien" en fonction des découvertes faites sur le site de la Tène en Suisse) commence vers le milieu du Ve s. C'est précisément à cette époque qu'un Méditerranéen, Himilcon, carthaginois de son état, croise au large de l'Armorique. Plus d'un siècle plus tard, vers 330-300, c'est un Massaliote, Pythéas, qui longe les côtes atlantiques et nous donne les premiers noms de lieux (Ouximasa: Ouessant? ; cap Kabaïon: pointe de Penmarc'h?) et celui d'un peuple (Ostimioi: Osismes?). Quant aux autres cités celto-armoricaines, nous ne connaissons leur nom qu'au Ier siècle av. J.-C., à l'occasion de la conquête césarienne. Les Coriosolites, les Riedones, les Namnètes et même les célèbres Vénètes n'entrent dans l'Histoire qu'au moment de leur soumission à Rome.

L'époque de la Tène

La Tène et l'expansion celtique : (tirée de la revue Nouvelle Ecole N°17)

-500-480 : La tène I : premières invasions celtiques en Gaule et dans le Nord de l'Italie. Première mention des Celtes chez Hécatée de Milet.
-450 : Migrations celtiques en Grande Bretagne. Sépultures de Rodenbach (Rhénanie) et Gorge Meillet (Champagne). Hérodote parle des Celtes.
-400 : Les Celtes devant Marseille. Ils sont chassés des massifs du Harz.
-396 : Seconde vague d'invasions celtiques dans la plaine du Pô. Les Gaulois s'emparent de Melpum (Milan). Sépulture de Rheineim.
-390 : Gaulois et Romains s'affrontent à Clusium.
-387 : Bataille de l'Allia. Les Romains sont écrasés par Brennus et les Sennons. Siège du Capitole. Incendie et prise de Rome par Ambicat.
-379 : Denys l'Ancien, tyran de Syracuse, s'allie aux Celtes devant Crotone.
-368 : Denys envoie des mercenaires celtes dans le Péloponnèse.
-354 : Rome fait alliance avec les Samnites pour combattre les Gaulois.
-350 : Les Gaulois s'emparent de Bologne. Déclin de l'Etrurie du Nord. Les Boïens s'installent en Bohême. Les Celtes atteignent et traversent le Danube.
-335 : Les Celtes des Balkans envoient une ambassade à Alexandre. Premières monnaies gauloises. Sépulture princière de Waldalgesheim.
-320 : Afflux de statères d'or de Philippe II chez les Celtes.
-310 : Invasions celtiques en Illyrie.

 

-300 Partiellement détruits par les germains  nouvelles migrations en Galatie

Un siècle après leur installation en Italie, de nouvelles bandes, qui s'étaient dirigées vers les Balkans, descendent en Macédoine puis en Grèce et s'attaquent au plus sacré des sanctuaires: Delphes. Cet épisode marqua profondément les esprits dans toute la Méditerranée, par l'acte sacrilège lui-même, mais aussi par la punition qui s'ensuivit, car Apollon se vengea grâce aux armes étoliennes. Les Keltoi se séparèrent et une troupe se dirigea vers l'Egypte pour se mettre au service du Pharaon Ptolémée II.

Engagés comme mercenaires, les guerriers celtes se révoltèrent en -275 et 4000 d'entre eux furent exterminés ; massacre qui fut considéré comme la vengeance définitive d'Apollon et d'Artémis

-300 : La Tène II : Conquète de la Gaule méridionale par les Celtes. Les Gaulois triomphent à Clusium (299), mais sont battus à Sentinum (295).
-279 : Invasion des Celtes Galates en Thrace, en Macédoine et en Asie Mineure. Brennus occupe et pille la ville de Delphes. Fondation du Royaume de Bithynie (Tylis).
-275 : Antiochos I repousse les Celtes, qui s'établissent en Galatie.
-250 : Apparition des Belges dans le Nord de la Gaule. Nouvelles invasions celtiques en Cisalpine et dans la plaine du Pô.

celte11.gif (1756 octets) D'autres Celtes, qui s'étaient dirigés vers la Thrace puis l'Asie, luttèrent comme mercenaires, puis furent invités à s'installer dans le territoire qui deviendra la Galatie, en Phrygie orientale.

Jusqu'en -230, ces Galates rançonnèrent une grande partie de la Phrygie et de la Lydie, mais Attale Ier ( Attalides de Pergame ( Nord est de la Grèce Truquie et Sud de la Bulgarie ) d'origine héllénistique  légué à Rome par son dernier roi  en -133 ) osa les affronter en bataille rangée dans le dernier tiers du IIIe s( -230 ). et il les vainquit à de nombreuses reprises. Ces victoires furent célébrées dans tout le monde grec et atteignirent la dimension du mythe.

 

-225 : Défaite Gauloise de Télamon.

-222 : Les Boïens, appuyés par des auxiliaires germains, livrent bataille à Clastidium et sont battus par les Romains.

-200 Autonomie de l'état en Galatie.

-190 : Défaite des Celtes en Italie du Nord. Les Galates sont battus par Eumène II (184).

-181 - 174 : Première guerre celtibère

Vers -150, la France, l’Angleterre et l’Irlande sont les seuls territoires qui demeurent celtiques .

Au IIe siècle av. J.-C. des itinéraires réguliers furent établis entre la Bretagne et la Méditerranée, des marchands gaulois, les Vénètes en particulier, servirent d'intermédiaires. Des passerelles commerciales existaient donc aussi avec la Gaule du nord. Les îles britanniques sont peuplées d'envahisseurs celtiques surimposés aux vieilles populations de l'âge du bronze mais ces peuples sont assez différents d'une région à l'autre. En Irlande, en Écosse et dans l'Île de Man, les Celtes sont des Gaëls alors qu'en Angleterre, au Pays de Galles et en Cornouailles, ce sont des Brittons.

-154 - 152 : Deuxième guerre celtibère à laquelle Marcellus met fin.

-144 : Troisième guerre celtibère

-134 - 133 : Prise et destruction de Numance par Scipion Emilien.

-125 - 118 : Les Romains pénètrent en Cisalpine. Ahenobarbus bat les Allobroges (122). Défaite de Bituit, roi des Arvernes (121). Conquête et reddition de la Gaule du Sud. Création de la Narbonnaise, province romaine (120).

-100 Presque entièrement détruits par  les Romains   seuls subsistèrent les royaumes d'Irlande

-25 Annexion romaine de la Galatie

 

ALLOBROGES

L'ancien territoire des Allobroges s'étend entre Rhône et Isère, jusqu'à Vienne, sa métropole. Ils sont établis dans l'avant-pays. Mais la Savoie abrite aussi de petites peuplades dans les hautes vallées de l'Isère (Ceutrons) et de l'Arc (Médulles).

Les Allobroges et l'histoire :

Les Allobroges entrent dans l'histoire avec Polybe, puis Tite-Live qui, à l'occasion du passage des Alpes par l'armée d'Hannibal, évoquent le peuple des Allobroges, en 218 av JC. Les Allobroges vont perdre leur indépendance en 121 av JC en perdant une bataille contre le Consul Fabius Maximus qui prendra le surnom "l'allobrogique", au confluent du Rhône et de l'Isère. Pressurés par les Romains et leurs impôts, les Allobroges avec à leur tête CATUGNATOS (catu = combat en gaulois) se rebellent mais sont définitivement battus en 62 av JC par Manlius Lentinus.

Polybe signale que les Alpes sont habitées par une population très nombreuse, et Tite-Live précise que les habitations étaient informes, placées sur les rochers, que les mulets et le bétail étaient engourdis par le froid et que les hommes étaient velus et sans soin. Pline et Strabon évoquent les marmottes, lièvres, chevreuils, cerfs, chamois, bouquetins et chevaux sauvages. Pline précise que le blé de trois mois est connu dans toutes les Alpes, et que le fromage "vatusique" des Ceutrons est célèbre à Rome, enfin que les vaches, malgré leur petite taille, donnent beaucoup de lait et que les boeufs sont attelé par la tête et non par le cou. (Aimé BOCQUET "La Savoie des origines à l'an mil").

bornoir2.gif (8287 octets)

IRLANDE ( bientôt)

 

 

chronologie celte