web compteur La totalité des informations de cette page est issue du site sciences de la terre
un site intéressant: complet avec des infos pointues je n'ai récupéré que la petite partie qui m'intéressait. 
à voir!!
planet14.gif (45280 octets)

précambrien  archéen protérozoique Rodina
ère primaire cambrien ordovicien silurien dévonien carbonifère permien
Pangée
ère secondaire ère tertiaire ère quaternaire aujourd'hui

Terre.gif (35662 octets) Ere secondaire
Mésozoïque

début de page

anfl_gauche.gif (14256 octets)

anfl_droite.gif (14053 octets)

menu général perdu?

au même moment: la Vie

Il aura fallu plus de 200 Ma pour rassembler tous les morceaux de la Pangée, soit de l'Ordovicien au Permien. Il en faudra 200 autres, soit de la fin du Trias à aujourd'hui, pour disperser les morceaux de la Pangée, une dispersion qui se poursuit toujours.

Au Trias et au début du Jurassique, les principaux mouvements se sont faits du côté de la Téthys, un océan à l'est de la Pangée. Un climat chaud et humide règne sur l'ensemble de la Terre, favorisant le développement d'une jungle marécageuse avec des fougères géantes. Les tout premiers dinosaures sont de petite taille.
La fragmentation de la Pangée a commencé fin-Trias/début-Jurassique.

Les espèces vivent maintenant sur des con tinents différents et se diversifient en s'adaptant.
C'est à cette époque qu'apparaissent les géantsdino33.gif (2681 octets)

C'est vers la fin du Jurassique, il y a 160 Ma, que la fragmentation est devenue plus évidente et qu'elle a commencé à individualiser les masses continentales que nous connaissons aujourd'hui. 4_19a160_ma.gif (6779 octets)

Signalons deux éléments en particulier: la position d'un morceau de la Pangée qui deviendra l'Inde, coincé entre l'Afrique et l'Antarctique, et l'existence de la Téthys, entre l'Afrique et l'Eurasie. La première rupture s'est d'abord faite dans un axe est-ouest et a donné lieu à un océan qui s'ouvrait en ciseaux, le pivot se situant au niveau de l'actuel Gibraltar. L'ouverture s'est faite à la faveur d'une dorsale médiane. Ce mouvement en ciseaux a entraîné, à l'est, le début de fermeture de la Téthys et la création d'une zone de subduction. Au sud, il y eut un début d'ouverture entre le bloc formé de l'Amérique du Sud et de l'Afrique et le bloc formé de l'Antarctique, de l'Inde et de l'Australie.

Crétacé

Les températures sont toujours chaudes, les plus gros dinosaures ont laissé la place à des espèces extravagantes: à bec de canard, à tête d'uf, à cornes.
Au début du Crétacé, il y a 130 Ma, une accentuation de l'ouverture en ciseaux à l'ouest a entraîné une accentuation de la fermeture de la Téthys à l'est.

Au début du Crétacé, il y a 120 Ma, l'ouverture de la mer linéaire au nord s'accentue.Il y eut un début de rupture entre l'Amérique du Sud et l'Afrique. C'est l'embryon de l'océan Atlantique.
Une dorsale ouvrit un océan entre le bloc de l'Afrique-Amérique du Sud et le bloc de l'Antarctique-Inde-Australie; c'était l'embryon de l'Océan Indien.

 

Un peu plus tard au Crétacé, soit il y a 100 Ma, la séparation entre l'Amérique du Sud et l'Afrique fut définitive; une longue mer linéaire, avec une dorsale médiane, divisait ces deux continents. Laurentia et Gondwana.
Au sud, une dorsale en Y s'établissait; une branche séparait l'Inde de l'Afrique, une autre séparait le bloc Antarctique-Australie de l'Inde. C'est à la faveur de cette dernière branche que l'Inde a commencé sa longue migration vers le nord. Cette migration va se faire entre deux longues failles transformantes. Au nord, la Téthys continuait à se refermer.

 

Terre.gif (35662 octets) Ere tertiaire
Cénozoïque

début de page

anfl_gauche.gif (14256 octets)

anfl_droite.gif (14053 octets)

menu général perdu?
Au début du Tertiaire (éocène), il y a 50 Ma, l'océan Atlantique était véritablement individualisé. La Téthys se refermait de plus en plus pour former progressivement le système alpin (au sens géologique du terme) en Afrique du Nord, et de l'Europe à l'Iran. C'est ici qu'est née la Méditerranée.
Il y a à peine 10 Ma, la plaque indienne emboutissait la Chine, créant ainsi l'Himalaya.

-2 Ma Début du  Grand Age Glaciaire. Cette époque fut marquée par des conditions climatiques changeantes qui ont conduit à une alternance de périodes glaciaires et interglaciaires. En Amérique du Nord, on reconnaît quatre périodes distinctes de glaciation, chacune portant un nom, tout comme les stades interglaciaires les   séparant. Ces périodes ont leur pendant en Eurasie où elles portent des noms différents.

Terre.gif (35662 octets) Ere quaternaire

chronologie quaternaire

début de page

anfl_gauche.gif (14256 octets)

anfl_droite.gif (14053 octets)

menu général perdu?

Cette succession de période d'englaciations (glaciaires) et de fontes (interglaciaires) fait en sorte que les dépôts les plus anciens sont remobilisés par les glaciations plus récentes. C'est pourquoi la glaciation wisconsinienne nous est la mieux connue. En fait, au Canada, seuls la glaciation wisconsinienne, l'interglaciaire sangamonien et une partie de la glaciation illinoienne nous sont connus. Voici le tableau des âges de cette période.

On a évalué que la glace couvrait par moments jusqu'à 30 % de la superficie des continents durant le Grand Age Glaciaire. Une grande partie de l'Amérique du Nord a été périodiquement recouverte par une immense masse de glace qui, à certaines époques, s'est étendue jusqu'au sud des Grands Lacs actuels
On a évalué des épaisseurs de glace allant jusqu'à 5 000 m à la hauteur de la Baie d'Hudson. Il existait un étroit passage libre de glace entre les inlandsis de la Cordillère et Laurentidien, et c'est sans doute ce passage qu'ont utilisé les premiers hommes venus de l'Asie pour peupler le continent américain (environ -10 000 av JC). A l'époque, le continent asiatique (Russie) était relié à l'Amérique au niveau de ce qui est aujourd'hui le détroit de Bering, 
L'accumulation des glaces ne cause pas que des surcharges et des dépressions importantes à la croûte terrestre. L'alternance des périodes d'englaciations et de fontes cause des fluctuations du niveau des mers. En effet, le stockage des eaux terrestres dans les glaces polaires entraîne un abaissement du niveau marin, alors que la fonte des calottes polaires s'accompagne d'une remontée de ce niveau. Par exemple, on note des abaissements allant jusqu'à 130 m plus bas que le niveau actuel à certaines périodes du Wisconsinien. Les glaces du Wisconsinien se sont retirées il y a à peine 10000 ans et nous vivons actuellement dans une période post-glaciaire avec un haut niveau marin. Elles ont laissé derrière elles, les Grands Lacs nord-américains et le fleuve St-Laurent.

 

 

2 grandes  questions

 

.

Nous n'avons pas de réponses définitives à ces questions, mais au moins une hypothèse intéressante. C'est l'hypothèse avancée par les chercheurs Nance, Worsley et Moody (Pour la Science,1988) qu'on a qualifié de "cycle des mégacontinents".  (pour connaitre les détails: aller voir le site sciences de la terre )

En se fondant sur l'âge des orogènes intérieurs (c'est-à-dire ceux qui sont issus de collisions entre deux plaques continentales) et des évidences de fragmentation généralisée, Nance, Worsley et Moody (1988, Pour la Science) ont proposé que la Pangée n'a pas été le seul mégacontinent à travers les temps géologiques, mais qu'il y a une cyclicité dans la formation de tels mégacontinents qui se sont par la suite fragmentés et démembrés. 

Ils proposent l'existence de six mégacontinents: de 2,7 à 2,5 Ga, de 2,1 à 2,0 Ga, de 1,7 à 1,5 Ga, de 1,1 à 1,0 Ga, de 700 à 600 Ma (Rodina), et de 290 à 180 Ma (la Pangée), soit une périodicité voisine de 500 Ma. (Voir aussi Murphy et Nance, 1992, Montagnes et supercontinents, Pour la Science, no. 176). *

Terre.gif (35662 octets) Les continents aujourd'hui:

 

début de page

anfl_gauche.gif (14256 octets)

anfl_droite.gif (14053 octets)

en savoir plus sur la géographie antique ou actuelle

 

planet14.gif (45280 octets)

précambrien  archéen protérozoique Rodina
ère primaire cambrien ordovicien silurien dévonien carbonifère permien
Pangée
ère secondaire ère tertiaire ère quaternaire aujourd'hui