Les Inculpés de Tarnac.

 site national comités de soutien

Libération immédiate et Levée des accusations

pour TOUS les inculpés de Tarnac

allez consulter la chronologie des lois liberticides et de leurs effets

ou téléchargez et imprimez votre version papier en recto verso prête à relier:
chronoliberticide.pdf

le dossier est vide: http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/03/25/ce-que-contient-le-dossier-d-instruction-de-l-affaire-tarnac_1172333_3224.html

Aout 2015

Après avoir perdu ses boulons en route les uns après les autres, le dossier dit du "groupe de Tarnac" devrait s’échouer bientôt en correctionnelle sans aucune des charges qui en avait fait une affaire d’état. Ainsi en a décidé le juge d’instruction après sept ans d’enquête et de polémiques.
Julien Coupat et ses amis de l’épicerie du village corrézien transformée en QG d’une révolution libertaire mondiale, relèvent d’un droit commun ordinaire pour association de malfaiteurs et falsification de documents administratifs. Le parquet avait tout entrepris jusqu’à ce désaveu du juge pour qu’ils soient jugés pour terrorisme.
http://www.charentelibre.fr/2015/08/10/affaire-de-tarnac-sept-ans-de-malheurs,2011665.php

Coupat ne sera pas jugé pour terrorisme. La juge d'instruction de l'affaire dite de Tarnac, Jeanne Duyé, a renvoyé Julien Coupat et quatre de ses co-accusés devant un tribunal correctionnel pour "association de malfaiteurs", mais a rejeté la "relation avec une entreprise terroriste", circonstance aggravante requise par le parquet contre trois d'entre eux.
http://www.arretsurimages.net/breves/2015-08-09/Tarnac-Coupat-pas-d-entreprise-terroriste-juge-d-instruction-id19134

Juin 2016

Non, Julien Coupat ne sera pas jugé pour "terrorisme". La cour d’appel de Paris a finalement estimé le 28 juin que les sabotages en 2008 de lignes de chemin de fer dont sont accusés les membres du groupe libertaire de Tarnac n’ont pas de caractère terroriste. Coupat et deux autres membres du groupe de Tarnac seront donc renvoyés en correctionnelle pour simple "association de malfaiteurs".
Le parquet tentait d'une part de lier Coupat et le "groupe de Tarnac" au sabotage de lignes TGV sept ans plus tôt, et d'autre part à la publication du livre L'Insurrection qui vient en 2007 (Editions de La Fabrique). De leur côté, les juges d'instruction avaient alors décidé d'écarter toute dimension terroriste aux dégradations commises sur des caténaires dans l’Oise, l’Yonne et la Seine-et-Marne soulignant comme le rappelle Libération "qu’au-delà du préjudice évident occasionné, du trouble manifeste apporté à l’ordre public et du désagrément causé aux usagers, ces actions ne peuvent être considérées comme ayant intimidé ou terrorisé tout ou partie de la population." Quelques jours plus tard, le parquet de Paris était monté à la charge pour demander de nouveau un procès pour terrorisme en faisant appel de l’ordonnance des juges.
La thèse de l’acte terroriste soutenue de bout en bout par le parquet connaît un nouveau revers. Lui reste toutefois la possibilité de se pourvoir en cassation.
http://www.arretsurimages.net/breves/2016-06-29/Tarnac-Coupat-ne-sera-pas-juge-pour-terrorisme-id20007

Dossier complet ici : http://www.arretsurimages.net/dossier.php?id=119



documents déjà utilisés

 

attention au terrorisme d'état : affiche en gif

lettre ouverte au gouvernement: http://www.soutien11novembre.org/spip.php?article60


tract janvier 2009  à destination des citoyens: tract allégé
au verso il y avait un tract commun à tous ceux qui appelaient à la journée du 24: tract commun
maquette de l'un des panneaux portés par le comité le 17 : en jpg


tract distribué le 24 janvier 2009 à destination des militants: tract mensonges

tract pour annoncer la soirée, débat concert du 7 mars : tarnac_8mars.pdf

documents divers et documents en travaux:

une épicerie tapie dans l'ombre: en pdf

papillons publicitaires: en pdf

modèles de flyers: en pdf




anfl_droite.gif (14053 octets)

menu général perdu?

 web compteur